Le bleuet, rien que pour les yeux

Jadis aussi courants dans les champs de blé que les coquelicots, les bleuets sont devenus des plantes d’ornement appréciées pour leurs fleurs bleu vif qui apparaissent de mai à juillet et font, avec les marguerites, de jolis bouquets champêtres, ce qui ne saurait faire oublier leurs qualités thérapeutiques. Le bleuet est principalement sédatif et astringent. C’est surtout dans les soins des yeux qu’il est réputé.

De l’Égypte au Moyen Âge

Le bleuet fait partie, de longue date, des plantes qui soignent, car on raconte que la reine Akhésa, enceinte du premier enfant roi Toutankhamon, se serait évanouie au septième mois de sa grossesse et aurait été ranimée par le parfum des lis et des bleuets. Mais la prescription la plus courante associée au bleuet concerne en réalité les yeux. La théorie des « signatures », chère au Moyen Âge, en fait la fleur idéale pour soigner  les affections des yeux bleus réputés fragiles, tandis que les yeux bruns étaient soignés au plantain. Au XVIIIe siècle, le bleuet est encore la potion magique du prince de Conti, habile séducteur qui savait soigner ses œillades.

Son nom et sa couleur

Le nom savant du bleuet « Centaurea cyanus » , le désigne également pour sa couleur, car « cyanus« , qui vient du grec « kuanos« , veut dire bleu sombre. C’est par le mot cyan que l’on désigne le bleu en imprimerie et en photographie. Quant à »Centaurea« , c’est une allusion au centaure Chiron de la mythologie grecque, considéré comme le père de la médecine, puisqu’il apprit aux hommes les vertus des plantes médicinales.

Des acides bienfaisants

Aujourd’hui, ce n’est pas parce que le bleuet est bleu qu’il est recommandé pour soigner les yeux bleus; c’est parce que l’on a identifié dans la plante des acides oxalique, malique et citrique qui lui confèrent des propriétés purifiantes et régénérantes. Il est donc naturellement prescrit comme décongestionnant en cas de conjonctivite ou d’orgelet.

Les vertus de l’eau de  bleuet

De façon plus générale, l’eau de bleuet est employée en compresse pour soulager les paupières gonflées ou les yeux rougis par la fatigue. Elle entre souvent dans la composition des démaquillants pour les yeux. Ses pétales peuvent également être appliqués directement sur les paupières en guise de cataplasme. Par ailleurs, l’eau de bleuet est réputée pour éclaircir le teint.

Pour apaiser les yeux

L’eau de bleuet peut s’acheter toute faite, mais la fleur séchée a de si belles couleurs qu’il est agréable de confectionner cette eau soi-même. Il suffit de procéder ç une infusion et de la laisser reposer pour l’utiliser à froid, voire glacée. Comme son effet est très doux, elle n’est pas réservée aux seules conjonctivites.

Préparation:

Faire bouillir 1 l d’eau . Hors du feu, y jeter 20 g de fleurs séchées, mélanger, puis laisser infuser jusqu’à refroidissement. Filtrer et verser dans un flacon. Conserver cette eau au réfrigérateur et l’utiliser en compresse.

Faire un bain d’œil

Plus efficace que la compresse: remplir à moitié d’eau de bleuet un petit verre due l’on plaque directement sur l’œil, puis retourner la tête en arrière et battre des cils; l’idéal est de tenir la position pendant 3 minutes.

Pour réaliser un collyre plus concentré, jeter dans 1 l d’eau bouillante 30 g de fleurs de bleuet, 30 g de feuilles de plantain et 30 g de feuilles et de fleurs de mélilot. Laisser infuser jusqu’à refroidissement et verser au compte-gouttes directement dans l’œil.

Les infusions de bleuet, moins fréquentes que l’eau de bleuet, mais néanmoins efficaces, sont employées comme diurétiques. Mais l’eau de bleuet s’emploie également en bain de bouche contre les inflammations telles que les aphtes ou les gingivites. Quant aux graines de bleuet, elles sont purgatives, à raison de 2 g le matin à jeun avec une cuillerée à soupe de miel.

Dans le nord de la France, on confectionnait une bière artisanale aux vertus antirhumatismales en laissant infuser 30 g de fleurs de bleuet séchées dans 1 l de bière blonde pendant une semaine; la posologie étant de boire un verre de cette bière avant le repas, pendant une quinzaine de jours.

Vous aimerez également